Ce site web utilise des cookies à des fins de statistiques. Votre navigateur peut être paramétré pour accepter, refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser systématiquement.

­

Les oiseaux de l'étang de Gros


La faune

Notre commune a une faune très riche. Avec beaucoup de patience et d'observation on peut découvrir dans le feuillage de nos forêts le plus petit de nos oiseaux : le roitelet (une vingtaine de grammes) ou le grand cerf (deux cents kilos, voire plus).

Il y a soixante ans environ, le chevreuil comptait déjà quelques couples, mais le sanglier rodait déjà depuis longtemps dans nos campagnes. Les premiers cerfs sont apparus dans les années 80-90.

Le petit gibier, lui est essentiellement composé de lièvres, bécasses des bois, canards, palombes, grives, merles et alouettes.

Leur vie serait si tranquille sans les prédateurs tels que les renards, les martres, les putois, les genettes, les buses variables, les milans noirs et royaux ainsi que les divers faucons.

Sur un rocher, au pied d'une cascade, on peut avoir la chance d'admirer une loutre se reposer au soleil ; cependant, elle reste un redoutable prédateur pour nos ruisseaux et nos étangs.

Les insectes, tels que les fourmis, les termites, les papillons et les abeilles contribuent à l'écosystème et perpétuent la VIE.

 


La flore

La commune de Montaignac-Saint-Hippolyte a une superficie de 2047 hectares dont 65% environ est couvert par une forêt privée entrecoupée de champs et de prés.

La flore est composée en grande partie de chênes, hêtres, bouleaux, charmes, pour les plus connus des feuillus.

Le pin sylvestre est le plus ancien des résineux.

Le douglas a été introduit sur notre commune au tout début du siècle dernier en provenance d'Amérique du Nord, voire du Canada.

Entre les deux guerres et surtout dans les années cinquante, les plantations d'épicéas ont vu le jour.

Aujourd'hui, certains propriétaires forestiers plantent des chênes rouges, dits « chênes d'Amérique », car ils sont plus résistants aux tempêtes et aux incendies ;

Une nouvelle essence de pin, importée de Nouvelle Zélande, est arrivée dans le département et sera bientôt dans notre commune.

 

Mardi 22 août 2017

Visites : 31078 (2)

­